Nouvelle taxation sur les objets de petite valeur importés : une reconfiguration des business model

Depuis le 1er juillet 2021, tous les produits entrant dans l’Union Européenne sont assujettis à une TVA de 20%. Précédemment, les objets d’une valeur inférieure à 22 euros en étaient exemptés. Cette réglementation devrait rapporter environ 7 milliards d’euros de recettes fiscales supplémentaires par an et par état membre, mais elle impactera fortement les ventes des plateformes.


Les sites basés hors de l’Union Européenne ou hébergeant des producteurs non européens comme Aliexpress, Wish, Amazon et Cdiscount doivent répercuter cette hausse sur leurs clients. Une hausse globale des prix de 20% est donc à prévoir.


Les contrôles se multipliant aux frontières, le plateformes craignent un allongement de leurs délais de livraison. La Poste a cependant investi 10 millions d’euros dans un système d’Intelligence Artificielle pour dédouaner 400 000 colis par jour contre environ 1000 avant cette réglementation.


Si la réglementation ne concerne, pour l’instant, que les colis envoyés par voie aérienne « expresse », elle sera progressivement étendue à l’ensemble du fret aérien en 2023, puis aux transports maritime, routier et ferroviaire d’ici 2024.


#TVA #marketplace #CommissionEuropéenne #imports #taxes #douanes #expert #Qalis



Publications récentes