Marketplaces et traitement des vendeurs tiers : des stratégies différenciées selon les plateformes

L’intégration des vendeurs tiers est un élément essentiel du business model des marketplaces. En 2020, 57% du e-commerce mondial se faisait en effet via une marketplace et ce chiffre devrait atteindre près de 70% en 2022.


Si la plupart des plateformes ont un business model alliant un abonnement fixe à leur site et une commission sur chaque article vendu, le traitement d’un vendeur par la plateforme dépend de ses objectifs et de sa position concurrentielle.


Les commissions retenues sont en moyenne de 10% en France mais diffèrent en fonction des catégories des produits proposés (elles sont plus faibles sur les segments à faible marge comme l’électronique et l’électroménager).


Elles évoluent aussi lorsque les plateformes veulent progresser dans un secteur particulier. En France, la concurrence est particulièrement intense, ce qui oblige les plateformes à être réactives sur tous les segments de marché. Le réseau de vendeurs sur les plateformes a ainsi augmenté de 46% en 2020 et les plateformes ont connu une croissance 2 fois plus forte que celle du e-commerce traditionnel.


La taille de l’audience de la marketplace, sa qualification et son engagement ainsi que les outils proposés pour accompagner les vendeurs dans l’optimisation de leurs ventes, sont également des facteurs importants dans la relation des plateformes avec leurs vendeurs.


#marketplace #vendeurs #commissions #marges #stratégies #expert #Qalis




Publications récentes