Le marché de la cybersécurité : une croissance face à l’explosion et à la diversification des menace

Les cyberattaques ont été multipliées par 4 entre 2019 et 2020 et 20% des grandes entreprises françaises ont été touchées par un rançongiciel en 2020. Cela freine les activités des entreprises ainsi que l’innovation technologique puisqu’elles craignent notamment de lancer de nouvelles applications ou d’adopter l’IA et le machine learning par peur d’attaques.


L’État français a annoncé un plan d’investissement d’1 milliard d’euros d’ici à 2025 dans le secteur pour aider les entreprises à renforcer leur sécurité. Elles vont en effet devoir rapidement faire face aux nouveaux risques (d’échelle beaucoup plus importante, nouveaux types d’attaques, liés au développement quantique...) dans les prochaines années en investissant massivement.


Le développement des objets connectés rend les systèmes particulièrement vulnérables puisqu’ils sont très hétérogènes, peu sécurisés et que leurs capacités de stockage sont faibles. Puisque leur nombre atteindra 22,3 milliards en 2024, le Parlement Européen a adopté une résolution le 10 juin pour engager un travail sur davantage de sécurité dans le secteur de l’IoT.


Le marché de la cybersécurité va connaître une croissance de plus de 12% au niveau mondial en 2021 pour atteindre près de 150 milliards de dollars. Le facteur limitant son expansion est ici humain, puisqu’il y a actuellement une pénurie d’experts et que 3,5 millions de postes dans le secteur devraient rester vacants en 2021 au niveau mondial.


#cybersécurité #ransomware #vulnérabilité #IoT #innovation #risques #expert #Qalis




Publications récentes